Entrées par Marie-Hélène Guérin

Revue de presse du 25 janvier : Le Temps et la Chambre, Karamazov, Mon Traître, Elvira

@ Michel Corbou 1. Alain Françon plonge et entraîne avec lui les spectateurs dans l’étrange Temps et la Chambre de Botho Strauss : – « Une pléiade de comédiens puissants sert avec jubilation un monde où tout peut advenir. » – Figaro – « On est dans un univers insaisissable, un temps impossible à déchiffrer faute de cheminement […]

Revue de presse du 11 janvier : Vu du pont, Hamlet, Une maison de poupée, Faust

@ Thierry Depagne 1. Aux Ateliers Berthier-Odéon, reprise remarquée de Vu du pont d’Arthur Miller, mis en scène avec maestria par Ivo van Ove : – « On tremble d’émotion. … Avec une telle histoire, on pourrait craindre un pathos généralisé. Mais c’est sans compter avec la finesse du texte d’Arthur Miller, qui a su éviter […]

Revue de presse du 14 décembre : Le Cerf et le Chien, La Grenouille avait raison, Tableau d’une exécution

© Simon Gosselin, collection de la Comédie-Française 1. La Comédie-Française offre au jeune (et moins jeune) public, avec Le Cerf et le Chien sous la houlette de Véronique Vella, une fable poétique, intelligente et humaniste : – « Une parabole animalière poignante sur les vertus de l’amitié et de la tolérance. Les Comédiens-Français sont tous excellents […]

M’man, ou les muets cris du cœur

Au centre du large plateau du Théâtre du Petit-Saint Martin, peut-être une caisse de transport(s), pas vraiment des murs, plutôt des cloisons… – une cube aux parois largement ouvertes, grandes baies face au public et côté jardin; quelque chose comme une boîte de Pétri dans laquelle on observerait ces étranges bactéries qui composent une cellule […]

Revue de presse, 23 novembre : Rumeur et petits jours, La Nuit des taupes, Richard III Loyauté me lie, Hamlet Transgression

© Céline Chariot 1. Rumeur et petits jours, Raoul joue Collectif, au Théâtre de la Bastille jusqu’au 18 mars : – « On dirait la tribune du « Masque et la Plume » sauf que l’objet de l’émission est incertain… C’est potache, parfois très drôle, parfois moins. Derrière la blague, il y a une réflexion sur le groupe, […]

Revue de presse du 9 novembre : The Foutainhead, M’man, Jankelevitch… et la future Cité du théâtre

1. À l’Odéon-salle Berthier, The Foutainhead : Ivo von Ove en grand architecte quasi incontesté de l’art théâtral et de la direction d’acteur ! – « Un savoir-faire et des comédiens éblouissants, et, parfois, une dimension spectaculaire qui phagocyte la représentation. La confrontation enfiévrée et exacerbée semble parfois manquer de nuances, comme si elle était prisonnière de […]

Le Personnage désincarné à La Huchette : l’auteur, le personnage et le destin

  « D’où parlez-vous ? Vous êtes en dehors ? » Dans la petite et charmante salle de La Huchette, Arnaud Denis signe, pour sa première pièce en tant qu’auteur, un troublant thriller théâtral. En pleine représentation, un personnage se révolte contre son auteur. Il refuse le destin qui lui a été tracé. S’engage alors […]

Revue de presse du 26 octobre : La Vie (titre provisoire), Philippe Caubère, La Mort de Danton, Le Personnage désincarné

1. Un François Morel délicatement charmeur dans La Vie (titre provisoire) : un moment, sinon fort, au moins délicieux : – « TTT – Le bonbon de la rentrée dont on ne saurait se passer. Un kaléidoscope de chansons comme une touchante et authentique collection d’ex-libris du grand livre de l’existence. Tendres, mélancoliques ou franchement poilantes […]

Revue de presse du 12 octobre : Edmond, La forêt qui marche et Vient de paraître

1. Un concert de louanges quasiment à l’unisson pour Edmond, la nouvelle création d’Alexis Michalik : – « Une épopée débridée. Un bijou… deux heures d’un spectacle jubilatoire. Douze merveilleux comédiens se partagent la trentaine de rôles… Quelle fluidité ! On installe et désinstalle en un tour de main, les décors semblent virevolter autour des comédiens. […]

Seuls : Et si Harwan c’était Wajdi si Wajdi n’avait pas fait de théâtre

Une chambre d’étudiant toute simple, presque impersonnelle. L’acteur entre, la salle est encore éclairée; quelques rires étouffés, certains trouvent-ils son corps d’adulte en caleçon noir cocasse, ou peut-être est-ce de le voir arriver sous une lumière si vive, sous la même lumière que les spectateurs ? Le noir se fait progressivement, et l’attention s’installe, définitivement. […]