Articles


Notice: Undefined index: index in /home/pianopandh/www/wp-content/themes/enfold/config-templatebuilder/avia-shortcodes/masonry_gallery.php on line 450

Notice: Undefined index: index in /home/pianopandh/www/wp-content/themes/enfold/config-templatebuilder/avia-shortcodes/masonry_gallery.php on line 453

Notice: Undefined index: index in /home/pianopandh/www/wp-content/themes/enfold/config-templatebuilder/avia-shortcodes/masonry_gallery.php on line 454

Revue de presse hebdo : A tort et à raison, Fin de série, Alice et autres merveilles et Isabelle Carré

Revue de presse du 30 décembre 2015

 

 

1. Au Théâtre Hébertot, Michel Bouquet reprend son rôle de Wilhelm Furtwängler, dans A tort et à raison :

– « Michel Bouquet incarne brillamment le chef d’orchestre Wilhelm Furtwängler, soupçonné de sympathie avec le nazisme » Le Figaro

– « Bouquet jongle entre maîtrise totale et total don de soi. On en est saisi d’émotion. » – Telerama

– « On passe néanmoins un bon moment de théâtre, transporté par la petite musique de la pièce et par la grande musique de l’artiste Michel Bouquet. » – Les Echos

– « La pièce doit jouer 3 ou 4 mois à Hébertot, et on compte sur Michel Bouquet pour peaufiner le rôle de soir en soir, fouillant toujours plus loin pour enrichir son personnage. »  – L’Express

Interview de Michel Bouquet pour Le JDD

 

2. Alors que la Mairie de Paris s’apprête à faire disparaître le Vingtième Théâtre, il est encore temps d’aller y voir ou revoir Fin de série de Jean-Claude Cotillard :

– « Une comédie très fine, très drôle et sans paroles. » Le Figaro

– « La mise en scène rappelle Christoph Marthaler et comme chez lui, nous rions dès le premier bruit, ici le « blob » du poisson rouge. Une pièce à voir et à revoir. » – Toute la Culture

– « Il faut aller faire un triomphe à Jean-Claude Cotillard, à Zazie Delem, à Alan Boone. Ils sont rares, très talentueux, modestes et pleins d’imagination et d’humanité. » – Le blog du Figaro

– « La compagnie Cotillard égrène son art de la cocasserie avec Fin de série, comédie méchante et burlesque en hommage aux vieux. Sans complaisance. »  – La Terrasse

« Une fin de série résolument réussie et roborative et donc totalement indispensable. » – Froggy’s Delight

 

3. Au Théâtre de la Ville, Emmanuel Demarcy-Mota met en scène Alice et autres merveilles, u