La Commission des destins, un spectacle de la compagnie Les Métronomes infidèles

La Commission des destins

On les avait découverts à Avignon en 2018, qui était décidément une ruche de belles surprises avec des créations toutes fraîches et particulièrement réussies. A peine sortis du Cours Florent, Marc Tourneboeuf et Martin Campestre n’y sont pas allés par quatre chemins: La Commission des destins, une pure création de leur cru. S’inspirant de leur vies, de leur parcours étudiant et des succès rencontrés lors de leurs prestations très remarquées de la profession, au Casino de Paris en 2016 et 2017, ils ont tout fait eux mêmes. Le texte est brillantissime, la mise en scène pétillante, les créations vidéo sont bluffantes de professionnalisme, concoctées avec leur complice Sully Robert, qui manie les fonds verts et les montages à la perfection.

En 2018, le Cours Florent leur a décerné son prix spécial du jury, consacrant ainsi une création brillante et un parcours promis à un bel avenir. On comprend pourquoi.

La Commission des destins, un spectacle de la compagnie Les Métronomes infidèles

Dans un genre très comique et rythmé, propulsés par une complicité contagieuse, les deux comédiens utilisent la scène avec une énergie hors norme, pour mettre leurs personnages en quête de réponses sur la question brûlante du destin. Ils décident de prendre rendez-vous avec l’Illustre Commission des Destins pour tenter de trouver de l’aide auprès des maîtres de la profession. Commence alors pour eux un périple initiatique bordé de découvertes en tous genres, un voyage parsemé d’épreuves qui les conduira, peut-être, au-delà de leurs propres envies.

Mais trouveront-ils les réponses ?

Ces deux talents-là sentent la poudre, le rythme du spectacle est endiablé, le texte est très travaillé et les parti pris de mise en scène nous offrent un spectacle total, qui exploite pleinement la puissance scénique de la vidéo, des lumières et du son.

Voilà un duo qui va faire parler de lui. Alors foncez !!

LA COMMISSION DES DESTINS
à La Comédie des Boulevards jusqu’au 4 Janvier 2020, les vendredis et samedis à 20h
Un spectacle de et avec Martin Campestre et Marc Tourneboeuf

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *