Addition : « deviens ce que tu es ! »

Addition de Clément Michel – Spectacle vu le 14 juillet 2016
A l’affiche du Théâtre de la Gaîté-Montparnasse jusqu’au 4 septembre 2016
Mise en scène : David Roussel
Avec Sébastien Castro, Stéphan Guérin-Tillé et Clément Michel

« J’ai la chance et le bonheur de jouer la cinquième pièce de Clément Michel, … pièce de la maturité ! J’apprécie cette écriture élégante et fine, mûrie au fil du temps, sans perdre son sens de la réplique et de la comédie » – Stéphan Guérin-Tillé

Nous partageons un week-end dans la maison de campagne d’Axel (Stéphan Guérin-Tillé), qui a invité deux amis Antoine (Sébastien Castro) et Jules (Clément Michel) afin de se retrouver et de passer un bon moment. Le week-end démarre sur les chapeaux de roues par une querelle initiée par Jules qui, le lendemain du dîner où il a voulu payer l’addition, leur demande de se faire rembourser son cadeau de la veille !

Pendant 1h20, des discussions animées s’échangent entre les amis. Sont tour à tour passés au crible les relations entre chacun d’eux, leur degré d’estime mutuel, leur vision de l’amour et de l’adultère, bref, tous les choix de vie des quadras, qui – vous l’avez compris – sont de natures très différentes !

 

AdditionTheatreGaitéMontparnasse
© Bernard Richebe

L’écriture de Clément Michel est agile, le rythme est trépidant (pas un seul silence), les rebondissements multiples ! Le spectateur sourit ou rit en permanence.

Dans ce registre de la comédie légère contemporaine, l’enjeu était de réussir une description et une interprétation des trois personnages, plus fine que la caricature à laquelle on pourrait s’attendre. Axel, séducteur pathologique, aux 105 conquêtes féminines, nous apparait avec une fêlure attendrissante à la fin de l’histoire ; Antoine, professeur inhibé, nous étonne par sa décision de changement de vie et Jules, seul célibataire du trio, connaîtra une issue réjouissante ! Ainsi, chaque personnage assume sa personnalité au fur et à mesure de l’évolution de l’intrigue.

La mise en scène est simple et astucieuse avec une table centrale se transformant en table de ping-pong, à l’image de la joute verbale des amis face au jeu de leur propre vie. Le délicieux intérêt de cette pièce est de nous faire ressentir la profonde valeur de l’amitié et sa puissance pour se connaître soi-même.

Sans hésiter, pendant cet été parisien, allez, « entre potes » ou en famille, payer l’Addition au Théâtre de la Gaité Montparnasse.

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *