Interview de Claude Aufaure

Interview de Claude Aufaure, comédien – 19 mai 2017

« C’est une telle chance, à mon âge, de pouvoir continuer à jouer… »

Avec une humilité qui n’a d’égale que son talent, Claude Aufaure déclare que sa vie est un formidable coup de chance, qu’il n’était pas fait pour ce métier, qu’il n’avait rien pour être acteur… Elève de Tania Balachova qu’il considère comme l’un des plus grands maîtres qui soit au monde, c’est sans doute aussi sa curiosité et son amour de la vie qui l’ont poussé vers cette carrière inouïe. Depuis plus d’un demi-siècle, il n’a cessé d’enchaîner les rôles, au théâtre comme au cinéma, sous la direction et au côté des plus grands -Antoine Vitez, Patrice Chéreau, Roger Blin, Jorge Lavelli, Jean-Marie Serreau, Georges Wilson, Jean-Michel Ribes, Jean Gillibert, Jacques Vauclair, Laurent Terzieff…

Sur la petite scène du Théâtre de Poche-Montparnasse, il est à la fois le lecteur, le narrateur, l’auteur, le créateur de cette Histoire du Soldat de Ramuz et Stravinsky. Une pièce qui s’apparente autant à la musique qu’au théâtre. Un spectacle nouveau, très peu joué, qui étonne encore, cent ans après, tant il semble encore avant-gardiste. Une écriture précise, formidable, à la fois simple et archaïque – « moi je trouve très beau l’écriture de Ramuz : ça tombe bien, puisque je la dis chaque soir ».

Rencontre avec un comédien toujours avide de nouvelles aventures…

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *