Cécile Brune, près d’un quart de siècle au Français

Elle est capable d’incarner à merveille la monstrueuse Bernarda Alba, autant que de nous faire rire aux larmes dans la Dorine de Tartuffe

Cécile Brune, on a l’impression de la connaître depuis bien longtemps. Sa voix remarquable, reconnaissable entre mille vous accueille chaleureusement. Une bise plus tard, me voici dans sa loge. Sans doute la plus belle de la Comédie-Française. Double exposition sur les jardins du Palais-Royal. Une vue à tomber à la renverse. Un havre de paix. Un endroit chargé de souvenirs. Des souvenirs liés à son « quasi-quart de siècle » passé au sein de la maison de Molière.

Engagée en avril 1993 par Jacques Lassalle, elle a connu cinq administrateurs à ce jour. La saison qui s’achève lui aura offert des rôles aussi différents que la Bernarda Alba de Garcia Lorca, la Dorine de Molière, la baronne de Champigny de Labiche, la philosophe Ella de Dea Loher… Une saison à l’image de sa carrière, qui lui a permis d’enchaîner des rôles tels que le Fantasio de Musset, l’Araminte de Marivaux, l’Elmire de Molière, l’Andromaque de Racine, la Marceline de Beaumarchais, la Fausta de Claudel, l’Hélène de Rilke, la Rodogune de Corneille, la Princesse Negroni de Hugo, la Louise Miller de Schiller, l’Amandine Landerneau de Feydeau… Et tant d’autres encore. Découvrant au gré de l’alternance les rôles tragiques que les metteurs et scène ont plus souvent tendance à lui proposer. Se découvrant un énorme potentiel comique – elle en est la première surprise – lorsqu’un Feydeau ou un Molière lui « tombe dessus ».

Cécile Brune se décrit comme une nostalgique, une angoissée (« parfois même un peu trop », ajoute-t-elle). Nous, spectateurs, ne la percevons pas comme telle. Car elle parvient à transcender cette angoisse. Pour dévoiler la passionnée qu’elle est. Passionnée de musique (de piano particulièrement) de cinéma (sa culture cinématographique est impressionnante!) de paysages (des Îles Chausey à la côte amalfitaine). Passionnée de vie tout simplement. Car Cécile Brune est avant tout une formidable curieuse et croqueuse de vie.

 

INTERVIEW

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *