Duel_Palais-Royal_1

Piano contre Violoncelle, un duel opus 2 énergisant

Quinze ans qu’ils se connaissent. Près de sept ans qu’ils tournent dans le monde entier ce deuxième opus de leur duel musical. L’un est massif, corpulent, grosse voix : on l’imagine « grande gueule » dans la vie. L’autre est plus petit, plus discret ; il nous semble « plus faible », à nous public. Ce type de duos a toujours fonctionné, jouant sur la différence et la confrontation entre deux univers. Le fameux duel prend une forme qui n’a toutefois jamais été proposée. Les deux compères ne sont pas clown blanc et auguste. Pas non plus Laurel et Hardy. Ni François Pignon et Campana. Ils sont un violoncelliste virtuose et un pianiste prodige. Grâce à leurs instruments, en plus de nous faire rire aux larmes, ils vont nous faire voyager à travers un répertoire sensationnel.

Nul besoin d’être féru de classique ou fidèle auditeur de France musique pour apprécier ce spectacle. Il suffit de se laisser porter, de s’amuser à les voir reprendre des standards, d’applaudir la performance de chacun de leurs gestes, de s’émerveiller devant tant de talent. Incroyable, prodigieux ce qu’ils font avec leurs instruments. Délirante, inouïe, stupéfiante leur faculté à inventer de nouveaux sons, grâce à des accessoires plus ou moins traditionnels.

Duel_Palais-Royal_Laurent_Cirade_Paul_Staïcu_2

Deux individus en queues de pie s’installent pour quelques semaines au Théâtre du Palais-Royal.  Concert ? Théâtre ? Duo comique ? Tout cela à la fois et bien plus encore, foncez-y !

En sortant du Théâtre du Palais-Royal on est forcément guilleret, et l’on comprend pourquoi ce Duel est en passe de faire le tour du monde. Parce qu’il s’agit d’un spectacle universel. Pour les jeunes, les moins jeunes, et même les très très jeunes. Parce que la musique est un langage accessible à tous. Parce que le rire est à la portée de quiconque. Et parce que finalement, les occasions de rire en musique ne sont pas si fréquentes.

Ils ont beau avoir créé leur spectacle en France, ils n’y sont pas si souvent, il faut donc profiter de cette escale pour aller découvrir ou revoir ce formidable duo  :

1 – L’occasion de rencontrer deux fabuleux musiciens, deux maestros débordant d’énergie communicative.
2 – Un spectacle qui plaira autant aux amateurs de musique classique qu’aux fans de Lou Reed.
3 – Une idée de sortie en famille, tant il est vrai que la magie opère sur les petits et les grands.

Duel Opus 2 – Spectacle vu le 5 février 2016
A l’affiche du Théâtre du Palais-Royal jusqu’au 15 avril 2016
Interprètes : Laurent Cirade et Paul Staïcu
Mise en scène : Agnès Boury

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *