vanishing-point_2

Vanishing Point… sur la route avec Marc Lainé et les Moriarty

Vanishing Point. Les deux voyages de Suzanne W. – spectacle vu le 19 mars 2016 à la Ferme du Buisson, Noisiel.
Actuellement en tournée, notamment du 12 au 15 avril au Théâtre National de Toulouse.
De et mis en scène par Marc Lainé.
Avec : Marie-Sophie Ferdane, Marie Michaud, Jean-Philippe Perras et les musiciens de Moriarty : Thomas Puéchavy, Vincent Talpaert, Stephan Zimmerli et Juan Guillermo Dumay.

Vous aimez les road-movies ? Vous adorerez la « road-pièce » de Marc Lainé.

Être emporté par une histoire, embarqué dans un voyage, ému par des destins. Telle est souvent la sainte trinité du spectateur de théâtre, souvent implorée quand le noir s’installe, mais pas toujours réunie. C’est peu dire que « Vanishing Point ou les deux voyages de Suzanne W. » écrit, scénographié et mis en scène par Marc Lainé permet d’atteindre ce graal.
Sur le plateau, une vieille voiture : celle de Suzanne W. Cette Honda fatiguée va nous mener de Montréal aux rives de la Baie James, à plus de 1 000 kms au nord du Québec. Suzanne embarque Tom à son bord. Un auto-stoppeur à la recherche de son amour perdu, une chanteuse française prénommée Joe.

vanishing-point-3
©Patrick Berger
Le duo parcourt les grands espaces canadiens, suit des routes rectilignes que bordent des forêts interminables, s’arrête dans des motels improbables désertés de toute humanité, traverse sous des tempêtes de neige la réserve indienne des Cris, aux confins de lacs gelés.
Cette quête initiatique est rythmée par les interventions de Joe, qui s’immisce dans les rêves et dans l’histoire naissante de Tom et Suzanne.
Il ne faut pas trop en dire, tant le plaisir que procure ce spectacle est grand et tient autant à l’originalité de son dispositif scénique qu’à son intelligente construction narrative. A l’issue de ce beau voyage, on sort habité par un souffle puissant, une émotion inédite. Et une furieuse envie, à notre tour, de prendre la route jusqu’à Waskaganish et Mistissini, les Moriarty en fond sonore…

 

vanishing-point_1

Ce spectacle créé en Mars 2015 au Théâtre National de Chaillot a déjà beaucoup tourné. Il reste quelques étapes pour suivre Suzanne W. dans son voyage initiatique :

1 – On est totalement immergé dans la scénographie astucieuse de Marc Lainé. Théâtre, cinéma, installation, musique… les disciplines s’entremêlent avec une totale fluidité, servant admirablement le récit.
2 – Personnage à part entière, l’efficace bande-son jouée en direct par les Moriarty est un pur bonheur.
3 – Le trio de comédiens incarne avec ferveur leurs personnages. Mention spéciale à Marie-Sophie Ferdane, incandescente, chamanique et hypnotique.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *