Ivanov, Berliner Mauer et Les Estivants

Revue de presse du 16 février 2015

 

 

1. Un Ivanov qui fait (presque) l’unanimité :

– « Malgré l’humeur noire, l’erreur serait de voir dans cette pièce une descente aux enfers quand l’art de Tchekhov consiste à entretisser inextricablement comique et tragique » –  Libération

–  « Une distribution d’enfer pour une pièce d’enfer – la première jouée du vivant de Tchekhov (1887) – donne un spectacle d’enfer » – Les Echos

– « Ivanov, c’est Micha Lescot, méconnaissable avec sa barbe noire, sa coiffure brute, l’antipathie qu’il dégage » – Telerama

– « On peut ne pas aimer, mais alors pas du tout, cet Ivanov que met en scène Luc Bondy »– Le Monde

 

2. Berliner Mauer : Vestiges au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis

– « Pour qui aurait oublié ce que signifièrent le rideau de fer et le mur de Berlin, deux jeunes metteuses en scène, Julie Bertin et Jade Herbulot, nous rafraîchissent la mémoire » – Libération

– « Des corps en mouvement, des pensées en acte, des questions auxquelles on cherche des réponses, un théâtre qui s’invente en se faisant sans chercher à reproduire des modèles existants, mais sans en ignorer l’histoire » – L’Obs

– « Deux actes se jouent en simultané selon que l’on est du côté Est ou Ouest de la scène » – Les Inrocks

 

3. Les Estivants de Maxime Gorki entrent au répertoire de la Comédie-Française

– « La troupe du Français est au taquet. Sylvia Bergé au top. Mais la triste société de Gorki nous désole. sans que Desarthe nous console » – L’Express

– « Le metteur en scène exalte surtout la détermination des femmes, qui, avec leurs différentes sensibilités, appréhendent le mieux le délitement de leur monde petit-bourgeois » – Les Echos

– « Gorki montre comment les femmes sont parties prenantes du bouleversement de l’Histoire et de la Révolution » – Théâtral Magazine

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *